Un voyage dans les méandres de la conscience

Qu’est-ce que la conscience? Comment la mesure-t-on? Les animaux rêvent-ils? Cette exposition au Musée de la main répond à ces questions et à bien d’autres encore. De nombreuses activités sont proposées aux classes, y compris primaires, mais la visite sera plus profitable aux adolescents.

Une exposition pour prendre conscience de la conscience.

Ferez-vous une petite sieste en écoutant les berceuses du monde? (Image: Musée de la main UNIL-CHUV / Anne-Laure Lechat)

Le visiteur pénètre dans cette exposition un peu comme dans une maison. En guise de murs, des parois de bois ajourées. En déambulant dans les différentes pièces de la maison «conscience», il apprendra à mieux se connaître.

Percevoir le monde et l’interpréter

Une chaise d'illusion

Une chaise magique qui transforme les adultes en enfants? (Image: Musée de la main UNIL-CHUV / Anne-Laure Lechat)

Comment l’être humain a-t-il conscience du monde qui l’entoure? Dans la première pièce de la maison, le visiteur peut réaliser différentes expériences. Il pourra voir la face cachée d’une image en mettant des lunettes spéciales, découvrir une bien étrange chaise ou son inconscient.

La conscience résulterait d’un travail incessant d’interprétation et de reconstruction, élaboré par notre cerveau à partir d’un important processus de filtrage.

Prendre conscience de soi et mesurer la conscience

Être conscient du monde, c’est bien, mais et la conscience de soi dans tout ça? L’être humain n’est pas le seul à avoir conscience de lui-même, les éléphants aussi se reconnaissent dans un miroir. Ici, le visiteur peut faire des expériences intrigantes. La frontière entre réalité et illusion est parfois floue.

De nos jours, les médecins mesurent les états de conscience grâce à l’électroencéphalogramme. En dormant, l’homme est inconscient. Quand il est dans le coma ou rêve, sa conscience est modifiée, mais pas absente.

Illusion changement de doigt

Ce doigt est-il à moi ou à celui qui me fait face? (Image: Musée de la main UNIL-CHUV / Anne-Laure Lechat)

S’endormir, dormir et rêver

S’endormir grâce à une musique douce ou un balancement? S’endormir est un processus progressif qui ne vient pas d’un seul coup. Dans cette pièce, le visiteur découvre comment cela se passe et aussi les troubles de l’endormissement, qui se fait attendre, ou au contraire arrive sans crier gare.

Dormir est vital, mais pourquoi? Une hypothèse vraisemblable est que cela permettrait de remettre à zéro les connexions du cerveau. Et les rêves? Ils seraient là par hasard, comme miroir de l’inconscient, pour faciliter la mémoire ou réguler les émotions. On ne sait pas trop!

Halluciner

La migraine, la navigation en mer ou certaines maladies donnent des hallucinations. Certaines drogues ou médicaments en provoquent également, même chez les araignées. Quant aux illusions d’optique, le visiteur de cette dernière pièce peut en tester plusieurs, avant de sortir de la maison «conscience», observé par d’étranges portraits…

Proposée sur deux étages, il faut du temps pour bien profiter de l’exposition «Dans la tête. Une exploration de la conscience». Mais elle permet un voyage fascinant dans les méandres de la conscience. Les modules interactifs et les installations artistiques séduiront les curieux de 8-88 ans.

Infos pratiques

: Musée de la main UNIL-CHUV, Rue du Bugnon 21, 1011 Lausanne
Quand: du 30 juin 2017 au 29 juillet 2018
Pour le public: ma-ve 12-18h, sa-di 11-18h
Pour les classes: ouvert aussi le matin sur réservation. Ateliers et visites guidées sur inscription au min. 3 semaines à l’avance pour les élèves dès 8 ans. Dossier pédagogique disponible en ligne

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.