Striduler, cliqueter et chanter: comment les animaux communiquent

Les êtres humains parlent, rient ou chantent. Les mots sont notre moyen de communication principal, la langue est ce qui rend notre culture possible. Les animaux aussi communiquent avec des sons et des bruits, mais souvent d'une manière complètement différente de la nôtre. Tu découvriras dans cet article comment les animaux produisent ces sons et ce qu'ils se disent ainsi.

Grillon

Le grillon produit son bruit caractéristique en frottant ses ailes l'une contre l'autre. (Image: Hedwig Storch/Wikimedia Commons, Licence CC)

Quand nous voulons communiquer quelque chose de banal, nous ne réfléchissons pas longtemps: nous disons simplement ce que nous sommes en train de faire, si nous avons faim ou à quoi ressemblera notre prochaine semaine par exemple. Pour cela, nous utilisons nos cordes vocales - des structures dans le larynx, que l'air que nous respirons fait vibrer, produisant le son de notre voix. Les cordes vocales se ferment régulièrement pour interrompre le flux d'air et produire des «paquets d'air» plus ou moins gros, qui sont transformés en bruits et sons spécifiques à l'aide de la gorge, de la langue et des lèvres.

Mais tous les animaux ne communiquent pas avec des cordes vocales, loin de là. Dans le monde animal, divers moyens de communication se sont développés et les sons peuvent être produits par différentes structures. Certains bruits sont utilisés pour avertir de la présence d'ennemis ou menacer, alors que d'autres aident à la recherche de nourriture ou de partenaires.

Grillons – les violonistes droitiers

Les grillons communiquent entre eux surtout pendant la saison des amours. On peut entendre leur concert typique dehors de fin avril à fin juin. Le grillon stridule avec ses ailes. Sur le dessous de ses ailes antérieures, il a une rangée de petites dents fines: 140 sur chaque aile. Les grillons mâles frottent les dents de l'aile droite sur les dents de l'aile gauche. Puisque cette technique ressemble au jeu du violon et que tous les grillons frottent l'aile droite sur l'aile gauche, des zoologistes leur ont donné le surnom de «violonistes droitiers». Avec leurs ailes, ils produisent non pas un seul, mais toute une série de chants différents pour attirer les femelles. Les mâles ne stridulent pas seulement pour trouver une partenaire appropriée, mais aussi pour défendre leur territoire.

Serpents à sonnette – cliquetis d'alarme

Serpent à sonnette

Les anneaux de corne au bout de la queue du serpent à sonnette produisent le cliquetis caractéristique. (Image: asb/CanStockPhoto)

Le serpent à sonnette communique principalement avec son hochet, qui se trouve au bout de sa queue et se compose de plusieurs anneaux de corne. Ces anneaux ne sont pas remplis de petites billes comme les hochets d'enfant, mais frottent les uns contre les autres pour produire le cliquetis caractéristique. Les sons produits par cette structure ont principalement un rôle de signal d'alarme. Si un serpent à sonnette se sent menacé, il peut agiter sa queue 50 à 60 fois par seconde. Comme le serpent à sonnette doit dépenser beaucoup d'énergie pour fabriquer du venin, il l'économise et envoie plutôt un signal d'alarme avec le cliquetis. Les animaux à sabots, qui s'approchent souvent sans le faire exprès d'un serpent à sonnettes et pourraient marcher dessus, sont ainsi avertis très efficacement.

Baleines – chanteuses des océans

Comme les baleines passent leur vie sous l’eau, elles ont dû adapter leur mode de communication à cet environnement. Les baleines à fanions et les baleines à dents n’utilisent pas les mêmes organes pour produire des sons, et leurs «chants» sont également très différents (voir l’article sur «le chant des baleines»). Elles ne chantent pas non plus pour les mêmes raisons. Chez les baleines à bosse par exemple, les mâles chantent des mélodies répétitives pour attirer les femelles. Les baleines à dents (et les dauphins) ne «chantent» pas vraiment, mais produisent plutôt des sons que nous entendons comme des clics. Ils leurs servent à trouver leurs proies par écholocation et à communiquer avec le groupe dans lequel elles vivent.

Chat

Ronronner comme un félin

Un autre mode de communication spécial entre les animaux est le ronronnement des chats. On ne sait toujours pas exactement comment ils produisent ce bruit. On sait que les chats ronronnent quand ils sont satisfaits, mais aussi dans des situations de stress pour se calmer. Les chats ne sont pas les seuls à ronronner, la plupart des félins sauvages en sont aussi capables. (Image: HelleM/CanStockPhoto)

Le langage des animaux

Les possibilités de communication des animaux sont aussi diverses que le sont les espèces dans le monde animal. Les différentes méthodes de communication entre eux et entre les espèces sont exactement adaptées à leur environnement et à leur mode de vie respectifs.

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.