Le pays a besoin de centres de données écologiques

La consommation mondiale d'Internet, en croissance rapide, pollue l'environnement. L’industrie informatique recherche différentes solutions pour remédier à ce problème.

Des rangées d'armoires remplies de serveurs, c'est cela un centre de données

Des rangées d'armoires remplies de serveurs, c'est cela un centre de données. (Image: scanrail/CanStockPhoto)

Les centres de données sont les usines de données de l’ère numérique. Ils fonctionnent sans interruption 24h sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an – sans eux, impossible d’avoir Internet partout et à tout moment. Mais cela implique une grande consommation d’électricité, à savoir près de 3 % de la consommation nationale totale. Le refroidissement pose notamment problème: grosso modo, l’énergie est littéralement jetée par la fenêtre. Ce n’est pas un hasard si l’on assiste à un véritable essor de serveurs dans les pays froids comme l’Islande ou la Norvège: ceux-ci tirent profit des températures extérieures très basses. Il existe toutefois une alternative durable: l’eau transporte mieux la chaleur que l’air et refroidit bien plus efficacement.

Alors que l’air chauffé se dissipe simplement, l’eau chauffée peut être réutilisée. Comme le fait par exemple un centre de données à Uitikon près de Zurich: sa chaleur résiduelle chauffe la piscine communale qui a ainsi réduit ses frais de chauffage de 80 %. À Bâle, la chaleur résiduelle d’un nouveau centre de données est directement injectée dans le réseau de chaleur et chauffe les quartiers résidentiels environnants.

Le secteur IT s’engage à ce que de telles solutions deviennent la norme à l’avenir. De concert avec la Confédération, il souhaite réduire sensiblement la consommation d’électricité des centres de données suisses et miser à l’avenir sur l’électricité issue des énergies renouvelables. C’est ce que fait déjà le géant de l’Internet Google – aucune autre entreprise commerciale n’achète autant d’électricité renouvelable à travers le monde.


Texte: SATW / Christine D’Anna-Huber
Source: Technoscope 3/19: L’environnement à l’ère numérique. Technoscope est le magazine sur les sciences techniques de la SATW pour les jeunes.

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.