Le chemin du bousier suit la voie lactée

Dans le désert on peut voir des bousiers, la tête en bas, faire rouler devant eux une grosse boule avec leurs pattes arrière. La boule est composée d'excréments, le plat préféré de ce scarabée. Pour éviter que des concurrents volent ses boules de bouse, le bousier doit les mettre rapidement en sécurité. Pour cela il doit être capable de marcher en ligne droite sur de longues distances, sans tourner en rond. La voie lactée l'y aide!

Bousier avec boule de bouse

Le bousier doit emporter sa boule rapidement pour éviter qu'elle soit volée par un autre. (Image: Jasper_Lensselink_Photography/Shutterstock.com)

Les bousiers travaillent dur

Les bousiers passent toute leur journée à la recherche d'herbivores et de leur bouse fraîche. Quand ils en trouvent une, ils s'enfoncent dedans pour former une boule. Ils font alors rouler cette boule de bouse sur une distance pouvant atteindre 100 mètres. Le bousier essaie en effet de s'éloigner le plus vite possible de la bouse, afin que la boule laborieusement roulée ne soit pas volée par les autres scarabées qui séjournent aussi dans la bouse. Mais comment fait-il pour parcourir une distance si grande pour lui en ligne à peu près droite?

Ils ont besoin de voir le ciel au-dessus de leur tête

On a déjà montré auparavant que les scarabées peuvent s'orienter avec la Lune et la lumière du Soleil. Mais on se doutait depuis longtemps que les étoiles aussi aident les bousiers à se diriger, car ils trouvent leur chemin même pendant les nuits sans lune. Des chercheurs de l'Université de Lund en Suède ont fait des essais à ce sujet.

A cet effet les chercheurs ont placé des bousiers africains de l'espèce Scarabaeus satyrus dans une cage circulaire en plein air. Ils ont coiffé les bousiers de petits capuchons. Ces capuchons étaient soit noirs, cachant la vue vers le haut, soit transparents. On a ensuite filmé d'en haut comment les bousiers faisaient rouler leurs boules de bouse. Les bousiers qui ne pouvaient voir le ciel marchaient en zigzag et ont parcouru une distance plus longue en moyenne que ceux qui pouvaient voir le ciel à travers les capuchons transparents.

Cela signifie que les bousiers qui ne voyaient pas le ciel avaient plus de mal à s'orienter que ceux qui avaient une vue dégagée vers le haut. Mais on ne savait toujours pas exactement ce que les bousiers utilisaient pour s'orienter. On aurait pu supposer que les bousiers aient utilisé la cime des arbres ou la caméra au-dessus d'eux.

La bande claire de la voie lactée est leur guide

Les bousiers s'orientent sur la bande claire de la voie lactée

Les bousiers utilisent la bande claire de la voie lactée et non certaines étoiles pour s'orienter. (Image: MarcelClemens/Shutterstock.com)

Les chercheurs ont donc mené une deuxième expérience dans un planétarium. Dans le planétarium, on peut simuler le ciel nocturne et allumer ou éteindre les étoiles.

Les chercheurs ont placé les bousiers avec leur boule de bouse au centre d'une plaque circulaire surélevée par rapport au sol. Aucun arbre et aucune caméra n'était visible. Autour de la plaque, se trouvait un bassin pour recueillir les bousiers qui tombent. Chaque fois qu'un bousier tombait, le son était enregistré par un compteur sensible aux bruits. On pouvait ainsi mesurer le temps mis par le bousier pour aller du centre au bord de la plaque. Plus le bousier marchait droit, plus vite il trouvait le chemin du centre du plateau, d'où il était parti, jusqu'au bord, où il tombait dans le bassin de réception.

Les chercheurs ont soumis les bousiers à différentes lumières célestes dans le planétarium. Les bousiers trouvaient leur chemin le plus rapidement sous un ciel étoilé clair ou quand seule la voie lactée était visible. Quand seules quelques étoiles étaient 'allumées' ou quand le ciel était sombre, les bousiers mettaient beaucoup plus de temps avant de tomber dans le bassin de réception. Cela veut dire que des étoiles isolées ne suffisent pas à l'orientation des bousiers. Les yeux des bousiers ne sont vraisemblablement pas assez puissants pour reconnaitre les étoiles individuellement.

En résumé, les chercheurs ont déduit des expériences avec la cage en plein air et la plaque dans le planétarium que dans la nature les bousiers utilisent la bande claire de la voie lactée pour parcourir le chemin le plus rectiligne possible. Le groupe de chercheurs suédois a montré pour la première fois que les scarabées pouvaient aussi s'orienter sur les étoiles. Auparavant cela n'était connu que chez les oiseaux et les phoques. En outre, l'orientation à l'aide de la voie lactée n'a encore été montrée chez aucun autre être vivant.

La bouse: engrais et nourriture

Le bousier œuvre pour le bien de la nature: comme les bousiers enfouissent les excréments sous la terre, ils apportent des éléments nutritifs au sol, l'ameublissent et le rendent ainsi plus fertile. Dans le Serengeti, une savane d'Afrique, jusqu'à 75% des bouses sont emportées par les bousiers.

Les bouses sont aussi les aliments des larves du bousier. Les bousiers remplissent leurs terriers, faits de couloirs et de chambres souterraines dans lesquelles les femelles pondent leurs œufs, de boules de bouse. Le terrier est ensuite fermé avec de l'argile. Quand les larves éclosent, elles se nourrissent des réserves de fumier. Après une année environ, les larves se transforment en pupes et, devenues adultes, quittent le terrier.

Texte: Rédaction SimplyScience.ch
Source: Publication originale: Dacke M, et al. 2013. Dung Beetles use the milky way for orientation. Current Biology 23: 298-300.

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.