Comment se forme le pétrole?

Le pétrole se forme sur des millions d'années à partir de micro-organismes qui à leur mort tombent sur les fonds marins et sont recouverts de sédiments.

Pompes à pétrole

Pompes à pétrole au lever du jour. (Image: TebNad/Shutterstock.com)

Les babyloniens, déjà, connaissaient le pétrole. Ils asphaltaient les routes importantes avec du bitume, une forme visqueuse du pétrole suintant à la surface des roches. Le pétrole est composé principalement d'atomes de carbone et d'hydrogène liés sous forme de chaînes. Ces hydrocarbures proviennent du plancton et d'autres micro-organismes marins qui tombent sur le fond après leur mort. Normalement, ils s'y putréfient. Mais il se passe un phénomène intéressant à partir d'une profondeur de 200 mètres: l'oxygène manque et il se forme une boue de putréfaction qui se dépose avec le sable sous forme de sédiments.

Le plancton se décompose

Les protéines, glucides et lipides des animaux se décomposent alors dans les sédiments en absence d'oxygène. Il reste des hydrocarbures complexes insolubles dans l'eau, appelés kérogènes. C'est le matériau d'origine du pétrole. Le kérogène est très répandu, on le trouve par exemple dans les schistes des Alpes souabes en Allemagne. Mais il ne peut pas servir à fabriquer des combustibles utilisables. On a essayé pendant la seconde guerre mondiale - sans succès.

A cause de la tectonique des plaques, les sédiments s'enfoncent dans la Terre. La température augmente avec la profondeur. Sous l'effet de la température, à partir de 60°C, le kérogène se transforme au cours de millions d'années en des formes plus simples d'hydrocarbures. La température et le temps sont des paramètres majeurs. Quand la couche de sédiments contenant le kérogène atteint des profondeurs de 1500 à 3500 m environ, cela génère principalement du pétrole. Plus profondément, les températures deviennent trop élevées, il ne se forme plus de pétrole mais uniquement du gaz.

Du temps des dinosaures

Le pétrole formé dans les roches-mères migre alors vers le haut des sédiments, car il est léger. S'il rencontre une couche imperméable, d'argile par exemple, il s'accumule à cet endroit et peut en être extrait plus tard. On parle dans ce cas de roche-réservoir. Le gaz naturel, qui est composé de chaines d'hydrocarbures plus courtes que le pétrole, a besoin d'encore plus de temps pour se former. Une grande partie du pétrole et du gaz naturel que nous utilisons aujourd'hui trouve son origine dans un temps où les dinosaures peuplaient notre planète, il y a 150 millions d'années. Environ 15 m3 de pétrole continuent à se former chaque jour, mais nous en utilisons quotidiennement 15 millions de m3.

 

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.