Existe-t-il des alternatives au plastique?

Pour lutter contre les montagnes de déchets plastiques qui atteignent des hauteurs vertigineuses, des idées novatrices sont indispensables. En plus des changements de comportement qui permettent aux consommateurs de réduire leur propre consommation de plastique, il est important de remplacer ce matériau omniprésent et souvent indispensable ou de l’éliminer ou le recycler de la meilleure manière possible.

Les restes de la production de canne à sucre peuvent être utilisés pour faire des assiettes ou des tasses. Image: CanStockPhoto

Différentes démarches tentent de fabriquer des bioplastiques qui pourraient servir d’alternative aux plastiques à base de pétrole. Mais cela n’est pas si facile qu’il y paraît: il faut non seulement parvenir à obtenir les propriétés matérielles du plastique traditionnel, mais également tenir compte du bilan énergétique et écologique de la production de ces matériaux afin de créer un substitut qui soit convaincant sur toute la ligne. Tu trouveras ci-dessous une sélection d’approches envisageables qui constitueront peut-être de véritables alternatives à l’avenir.

Amidon

Le maïs, le blé ou les pommes de terre sont riches en amidon. On en extrait un acide lactique qui fournit le polylactide – lié à des polymères longs –, un bioplastique qui peut servir p. ex. à la fabrication de sachets ou de gobelets de yogourt.

Bagasse

Les résidus fibreux, qui résultent de la production de sucre à partir de canne à sucre, servent généralement d’engrais ou à la production de chaleur. À partir de ces résidus appelés «bagasse», il est possible également de presser des produits jetables tels que des assiettes ou des gobelets.

Protéines de lait

De nombreux aliments sont emballés dans des films plastiques. Il serait donc pratique de pouvoir les cuisiner et les manger à la fin. C’est possible avec un film en protéines de lait (caséine), qui pourrait aussi servir à emballer les dosettes pour le lave-vaisselle.

Exemple en Vidéo

Mycélium

Une autre approche consiste à laisser agir les champignons. Les déchets issus de l’agriculture sont ensemencés avec le mycélium du champignon (les cellules filamenteuses qui se situent sous la terre). Le mycélium se développe et forme une substance solide qui pourrait servir à remplacer les emballages en polystyrène ou les matériaux d’isolation.

Exemple en Vidéo

Algues

Les algues marines n’ont pas de besoin de terres agricoles ou d’engrais et se développent rapidement. Leur fermentation permet d’obtenir un matériau d’emballage qui peut se manger, ce qui facilite son élimination. Il peut servir p. ex. pour les gobelets ou les sachets de thé.

Exemple en Vidéo

Déchets alimentaires

Les pneus sont une grande source de micro-caoutchouc. Les idées pour améliorer le bilan écologique des pneus consistent p. ex. à remplacer le noir de carbone par des coquilles d’œufs et des peaux de tomates ou à produire un caoutchouc naturel à partir du pissenlit plutôt que l’hévéa.

Recycling/waste-to-energy

Les matières plastiques alternatives ne pourront pas remplacer tout le plastique. Il est donc primordial d’exploiter intelligemment les déchets plastiques. Des efforts visent p. ex. à produire du diesel à partir des déchets plastiques ou à donner une seconde vie aux déchets plastiques au moyen de l’impression 3D. Les chercheurs ont par ailleurs découvert et développé une enzyme qui est capable de décomposer le PET et pourrait donc optimiser le recyclage à l’avenir.

Qu'est ce que le bioplastique?

Le concept de «bioplastiques» peut signifier deux choses:

  • Les plastiques biodégradables qui peuvent être décomposés (uniquement sous certaines conditions) par des organismes. Il peut s’agir également de plastiques composés de matières non renouvelables.
  • Les plastiques constitués de matières de base biologiques renouvelables (plastiques à base biologique). Ceux-ci ne sont pas nécessairement biodégradables.

Plus d'informations sur la formation et l'élimination du bioplastique ici.

Source: Technoscope 4/20: Déchets plastiques. Technoscope est le magazine technologique, pour les jeunes, de la SATW .

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.