Portraits

Julian Fenten, informaticien du bâtiment

Image: CanStockPhoto

Julian, apprenti informaticien du bâtiment, trouve que le métier est parfait pour les personnes qui s'intéressent à l'informatique et à la technique, mais qui ne veulent pas passer toute la journée devant un ordinateur et qui aiment la diversité.

Julian Fenten, futur informaticien du bâtiment chez Spetec AG à Kloten. Image: Julian Fenten

Un avenir intelligent

Dans les bâtiments intelligents, le chauffage, la ventilation, la climatisation, la protection solaire et la lumière sont régulés automatiquement et interagissent de manière optimale. Par exemple, les stores se ferment automatiquement dès que le soleil pénètre par les fenêtres. Et lorsqu’il fait à nouveau frais et ombragé dans le bâtiment, la climatisation marque une pause. Le confort et les économies d’énergie sont ainsi garantis. C’est possible grâce à la mise en réseau de divers appareils, interrupteurs, capteurs et systèmes. Les informaticien·ne·s du bâtiment veillent à ce que tout cela fonctionne en continu et en toute sécurité: «Nous travaillons à l’interface entre l’électrotechnique et l’informatique», explique Julian Fenten.

Selon Julian, les informaticien·ne·s du bâtiment doivent être capables de réfléchir de manière logique et s’intéresser aux nouvelles technologies: «Avant tout, il faut aimer cette thématique et ce travail pour avoir de bonnes chances de réussir», explique-t-il. L’esprit d’équipe est également essentiel: «Les storistes installent les stores, les chauffagistes le chauffage, les installateur·rice·s-électricien·ne·s l’éclairage – et chez nous, tous ces systèmes interagissent». Il est donc important d’aimer travailler avec d’autres personnes et d’apprécier le contact avec la clientèle.

Une mégatendance croissante

L’apprentissage que suit Julian est nouveau en Suisse. Jusqu’à présent, on ne pouvait se spécialiser en automatisation des bâtiments que dans le cadre d’une formation continue. Désormais, il existe un apprentissage spécifique, car la gestion intelligente des bâtiments est en passe de devenir une mégatendance: elle rend les maisons ou complexes de bâtiments écoénergétiques et permet aux villes d’assurer un avenir durable. Pour Julian, le métier d’informaticien·ne du bâtiment est clairement l’un des plus prometteurs: «Pour toutes celles et tous ceux qui s’intéressent à l’informatique et à la technique, mais ne souhaitent pas passer la journée devant un ordinateur et apprécient la diversité, cet apprentissage est idéal», explique Julian.

Pour avoir une vue d'ensemble des apprentissages techniques, le mieux est de te rendre sur orientation.ch. Tu peux y cliquer sur les champs professionnels et les branches correspondantes et visionner les vidéos sur les métiers. Mais les jeunes trouveront également des informations sur le monde fascinant de la technique sur Fascination Technique.

Créé: 07.11.2023
Plus