Virus : de minuscules agents pathogènes aux stratégies astucieuses

Grippe, rougeole, polio ou sida – toutes ces maladies sont causées par des virus. Tandis que certaines maladies virales se guérissent d’elles-mêmes après peu de temps, d’autres sont beaucoup plus dangereuses et peuvent être mortelles même avec les meilleurs soins médicaux. En effet seuls quelques virus peuvent être combattus directement avec des médicaments et on ne dispose pas toujours d’un vaccin.

Virus infectant une cellule

Illustration d'un virus (en vert) infectant une cellule. (Image : Eraxion/CanStockPhoto)

Les virus sont de minuscules particules qui peuvent infecter les cellules des êtres vivants (Qu’est-ce qu’un virus ?). Ils s’introduisent astucieusement dans les cellules de notre corps et les amènent à produire d’autres virus et à les diffuser dans le corps. Cela détruit les cellules ou du moins les empêche de remplir leur fonction métabolique normale : nous tombons malades.

Chaque virus provoque une autre maladie

Les maladies classiques causées par des virus sont la grippe et les maladies infantiles telles que les oreillons, la rougeole et la rubéole. Si le terme de « maladies infantiles » peut sembler inoffensif, beaucoup de ces infections virales sont en vérité très dangereuses.

La rougeole est causée par le virus très contagieux de la rougeole et touche principalement les enfants. Les symptômes comprennent des plaques rouges caractéristiques sur la peau, accompagnées de fièvre et d’un mauvais état général. Dans certains cas, une pneumonie ou une encéphalite mortelles peuvent se déclarer.

Le poliovirus est responsable de la polio (poliomyélite). Ce virus est absorbé par la bouche, se multiplie dans le rhinopharynx et le tube digestif, puis se répand dans tout le corps par voie sanguine. Dans environ 1 % des infections, les virus attaquent les cellules nerveuses, principalement celles qui contrôlent les muscles. Cela peut empêcher les cellules nerveuses de remplir leur fonction normale et l’enfant peut être paralysé, en général au niveau des jambes. Ces sont les redoutables symptômes de la polio.

Le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), qui se transmet chez les adultes principalement lors de rapports sexuels non protégés, est un autre virus dangereux. Ce virus provoque le sida (syndrome d’immunodéficience acquise). Au cours d’une infection par le VIH, d’importantes cellules du système immunitaire - les lymphocytes T auxiliaires - sont détruites. Cela entraîne un affaiblissement du système immunitaire et finalement l’apparition du sida. Chez les patients atteints du sida, les infections sont plus graves du fait que le système immunitaire affaibli n’est plus en mesure de protéger le corps contre les virus, bactéries, champignons ou parasites. Comme il s’agit d’une grave déficience immunitaire, le sida entraine la mort à long terme s’il n’est pas traité.

La lutte contre les virus

La lutte contre les maladies virales est difficile, car il n’existe jusqu’à présent pratiquement aucun médicament capable de neutraliser spécifiquement les virus. Les antibiotiques notamment ne sont pas efficaces parce que ces substances s’attaquent exclusivement au métabolisme des bactéries. C’est pourquoi les chercheurs travaillent sur des médicaments qui empêchent les virus de pénétrer dans les cellules du corps par exemple.

Seuls les vaccins offrent une protection efficace contre les maladies virales. Ils empêchent l’apparition d’une maladie virale en entraînant en quelque sorte le système immunitaire à se défendre avant le premier contact avec le virus. La rougeole a pratiquement disparu en Amérique grâce à un vaste programme de vaccination. Elle a fortement reculé en Europe, mais cette maladie infectieuse fréquente cause encore la mort de nombreux enfants dans les pays en développement d’Afrique et d’Asie. Il existe aussi une vaccination préventive efficace contre le poliovirus, qui pourrait même permettre l’éradication de la polio à l’échelle mondiale dans les prochaines décennies. Toutefois, ce virus est toujours endémique dans des pays tels que le Nigéria, le Pakistan et l’Afghanistan et se propage sporadiquement à d’autres régions où il peut infecter les personnes non vaccinées.

Éradiquée avec succès : la variole

La seule maladie qui a pu être complètement éradiquée par la vaccination est la variole. Cette maladie virale a coûté la vie à des millions de personnes au cours des siècles passés.

Dans les années 1960 et 1970, les gens ont été vaccinés contre la variole dans le monde entier. Les derniers cas de variole datent de 1977. En 1980, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré la variole éradiquée. Aujourd’hui, on ne trouve plus le virus de la variole - congelé dans de l’azote liquide - que dans quelques laboratoires de recherche spécialisés.

D’ailleurs, la vaccination a été découverte pour la variole. Au 19e siècle, l’Anglais Edward Jenner a infecté un garçon de huit ans avec la variole bovine, inoffensive pour l’homme. Il a ensuite infecté l’enfant avec la variole humaine - et le garçon n’est pas tombé malade ! Une telle expérience ne serait plus autorisée de nos jours, car elle aurait pu mal tourner. Mais elle a démontré que la vaccination peut empêcher l'apparition d'une maladie.

Malheureusement, il n’existe pas de vaccination efficace contre tous les virus dangereux. Actuellement, on ne peut par exemple pas être vacciné contre le coronavirus SARS-CoV-2 ou le VIH, mais des programmes de recherche de vaccins sont en cours.

Il ne reste qu’à éviter autant que possible de s’infecter. Cela est relativement facile pour le VIH, en adoptant certains comportements plus sûrs, notamment l’usage du préservatif lors des rapports sexuels. Avec un suivi médical, il est possible de prendre des médicaments antirétroviraux à titre préventif (prophylaxie pré-exposition PrEP), c’est-à-dire avant l’exposition au risque. Cela protège d’une contamination en cas de rapports sexuels non protégés. En cas d’infection, un traitement à base d’antirétroviraux permet de réduire fortement la charge virale dans le sang. La personne infectée sera alors en meilleure santé et ne transmettra plus le virus. Néanmoins, elle ne guérira pas. En cas d’arrêt du traitement, le virus se multipliera de nouveau.

Exemples de maladies infectieuses virales

Maladie Agent infectieux Vaccin disponible ?
Sida Virus de l’immunodéficience humaine (VIH) Non
Maladie à virus Ebola Virus Ebola Oui
COVID-19 (maladie respiratoire apparue en 2019) SARS-CoV-2 Non
Hépatite A et B Virus de l’hépatite A ou B Oui
Herpes simplex (ou herpès) Virus Herpes simplex Non
Grippe (influenza) Virus de la grippe Oui (nouveau chaque année)
Poliomyélite (ou polio) Poliovirus Oui
Rougeole Virus de la rougeole Oui
Oreillons Virus des oreillons Oui
Variole Poxvirus Oui - la variole est considérée comme éradiquée depuis 1980
Rubéole Virus de la rubéole Oui
Rage Virus de la rage (ou virus rabique) Oui
Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.