Energie et communications

Méga, giga, téra, … – Un aperçu

Un monstre du Jurassique pour un mot grec, téra.

Le mot «téra» est issu du grec et signifie «monstre» (celui de l'image est plus ancien, andreacrisante/CanStockPhoto)

Le Big Data c'est beaucoup, beaucoup de données. Pour quantifier ces nombres gigantesques, il nous faut des unités de mesure adaptées.

Méga, giga, téra, …

1 bit = plus petite unité numérique
1 octet = 8 bits
1 kilooctet = 1000 octets
1 mégaoctet = 10002 octets ou 1000 kilooctets
1 gigaoctet = 10003 octets ou 1000 mégaoctets
1 téraoctet = 10004 octets ou 1000 gigaoctets
1 pétaoctet = 10005 octets ou 1000 téraoctets
1 exaoctet = 10006 octets ou 1000 pétaoctets
1 zettaoctet = 10007 octets ou 1000 exaoctets
1 yottaoctet = 10008 octets ou 1000 zettaoctets

 

  • En 1956, IBM a commercialisé le premier disque dur commercial. Celui-ci pouvait stocker un peu plus de 4 mégaoctets.
  • À l’heure actuelle, la plus grande clé USB disponible dans le commerce possède une capacité de 2 téraoctets, soit 2 billions (millions de millions) de mégaoctets.
  • Le mot «téra» est issu du grec et signifie «monstre». Cette énorme unité de mesure est déjà trop petite: Google traite près de 24 pétaoctets par jour.
  • On estime qu’un cerveau humain peut contenir 2,5 pétaoctets de données.
  • D’ici 2025, la quantité de données stockée dans le monde devrait atteindre 163 zettaoctets, soit environ dix fois plus qu'en 2016.

Source: Technoscope 1/20: Big Data. Technoscope est le magazine technologique de la SATW pour les jeunes

Créé: 19.02.2020

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien site. Merci de nous signaler, à redaction(at)simplyscience.ch, toute erreur d'affichage.

Plus