Portraits

Une ingénieure qui teste le béton des routes et des ponts

Ouay est un appareil à commande vocale pour le maintien à domicile des personnes âgées

Beaucoup d'ouvrage sont en béton. C'est un matériau qui s'abîme avec le temps. Il faut contrôler ses propriétés pour apprécier son évolution au cours du temps, et éventuellement réparer les ouvrages pour garantir leur sécurité. (Image: jordano/Cantsockphoto)

Amélie Bazzoni est ingénieure. Elle a fait une master en science et génie des matériaux, avec un mineur en management de la technologie à l'EPFL. Ensuite elle a poursuivit avec un doctorat aussi en science et génie des matériaux.  Après sa thèse de doctorat elle a travaillé dans un laboratoire qui teste la qualité des bétons et granulats. 

Comment s'est fait votre choix d'études?

A l'école, j’aimais beaucoup les sciences et les mathématiques. Et j'avais très envie de faire une formation dans un domaine où on pouvait résoudre des problèmes. J'ai donc choisi une formation d’ingénieure en science et génie des matériaux.

Qu’est-ce qu’il vous a plu, et pas plu dans les études?

J'ai beaucoup aimé le fait que le domaine soit pluridisciplinaire et qu'on ait des cours dans beaucoup de branches différentes (chimie, physique, mathématique). Ce qui m'a moins plu c'est que parfois c'est un peu abstrait et très théorique ce qui défie notre motivation à faire des études. Mais c’est en s’accrochant qu’on parvient au terme de nos études.

Avez-vous pu acquérir une expérience pratique pendant vos études?

Lors de mon cursus nous avions des travaux pratiques et des projets organisés dans les laboratoires de l'EPFL. Nous n'avions malheureusement pas de stages en entreprises. Et il est parfois difficile de ce rendre compte du monde professionnel avec ce parcours. Aujourd'hui les stages font partie du cursus.

 

Amélie scrute l'état du béton sous un pont. (Image A. Bazzoni)

Vous avez aussi fait une thèse de doctorat, quel était votre sujet de recherche?

Pendant ma thèse j'ai développé des techniques pour observer la pâte de ciment (ciment + eau qui a réagi) au microscope électronique (avec un faisceau d'électrons comme source, nous pouvons observer des objets beaucoup plus petits qu'avec la lumière). De telle sorte que j'ai pu étudier comment le produit de réaction du ciment se forme au début de la réaction, ainsi mieux comprendre comment il durcit.

Comment s’est passé le passage des études vers la vie professionnelle?

Le passage de la vie d'étudiant à la vie professionnelle est toujours une étape difficile et demande pas mal de flexibilité. Lors des études, on apprend beaucoup de choses tous les jours et on n'a clairement pas conscience des réalités des problèmes du terrain. Les aptitudes pour résoudre les problèmes concrets ou les tâches quotidiennes auxquels on est confronté au travail on ne les apprend pas lors des études. Dans la vie professionnelle, on continue d'apprendre tous les jours seulement on apprend dans d'autres domaines.

Que faites-vous aujourd‘hui? En quoi consiste votre travail?

préparation du béton

Aujourd'hui je suis responsable d'un laboratoire d'essais sur le béton et les granulats. Le béton est composé d'eau de ciment de sable et de granulats. Les granulats sont des morceaux de roche séparés en taille bien définis. Ils sont utilisés car ils permettent d'augmenter la résistance du béton et ont un moindre coût comparés aux autres constituants. Dans notre laboratoire nous faisons des essais pour contrôler les tailles des granulats, mais aussi pour contrôler le béton à l'état frais et durcis. Nous faisons également des essais sur le chantier pour contrôler le béton livré, avant d'être mis en place. Nous faisons des essais sur les chantiers pour contrôler le béton livré à l’état frais, avant d'être mis en place. Nous préparons également des cubes que nous laissons durcir pendant 28 jours au laboratoire. Sur ces cubes différents essais en laboratoire peuvent être faits, par exemple pour tester la résistance en compression, mais aussi d'autres propriétés. Je m'occupe de mettre en place des méthodes d'essais et d'assurer la qualité du laboratoire. Je m’occupe également des demandes des clients et je transmets les résultats d'essais. C'est un travail varié où je fais plusieurs activités différentes.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail?

J'aime pouvoir résoudre des problèmes et de voir directement le résultat des actions entreprises. J'aime également avoir le contact avec les clients. J'aime beaucoup collaborer avec mes collègues pour répondre aux différentes demandes. 


Texte: Amélie Bazzoni et Rédaction SimplyScience.ch

Créé: 21.02.2021

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien site. Merci de nous signaler, à redaction(at)simplyscience.ch, toute erreur d'affichage.

Plus