Traiter les maladies grâce aux gènes

Les risques et le revers de la médaille

La thérapie génique s’'apparente à marcher sur une corde. (Image: CanStockPhoto)

La thérapie génique n'est pas un remède miracle. Elle s'accompagne également de dangers. Par exemple, les virus responsables de l'introduction du gène intact dans le génome défectueux peuvent induire une puissante réaction immunitaire. Une telle réaction immunitaire a conduit, en 1999, à la mort d'un jeune homme de 18 ans.

La thérapie génique peut également, sous certaines conditions, mener à l'inactivation d'un gène fonctionnel et ainsi au développement d'un cancer, ceci étant dû au fait que l'introduction du gène sain a lieu à une position aléatoire. Cet emplacement ne peut, pour le moment, pas être choisi par les chercheurs.

Ce sujet en vidéo

Créé: 20.04.2013

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien site. Merci de nous signaler, à redaction(at)simplyscience.ch, toute erreur d'affichage.

Ce contenu provient du site internet gene-abc.ch, une initiative du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). Ce site internet a été fermé. La gestion et la mise à jour de ses contenus a été confiée en 2016 à la Fondation SimplyScience, qui les a intégrés à sa plateforme SimplyScience.ch.

Plus