Le génie génétique et l'éthique

Image: CanStockPhoto

Les chances et les risques du génie génétique

En consultant Gènes ABC, il devient clair que la science fait des découvertes et développe de nouvelles méthodes à une cadence soutenue. Le génie génétique (chapitre «le génie génétique» ) en est un éminent exemple. Il a fourni à la recherche de toutes nouvelles voies de développement en rendant possible l'étude et la modification du patrimoine génétique. Le génie génétique présente donc des avantages importants dans le domaine de la médecine, de la recherche et de l'industrie, où il est utilisé quotidiennement.

Mais justement parce que le génie génétique offre autant de possibilités, il est aussi porteur de risques et de conséquences négatives. Dans l'intérêt de la pratique d'une recherche responsable, les chances et les risques doivent être pesés. C'est à ce moment-là que l'éthique entre en jeu.

Que signifie au juste « l'éthique »?

L'éthique n'est pas une opinion ni une idéologie, c'est une science méthodique. Au contraire de la physique ou de la biologie qui mesurent les faits, l'éthique est une science d'orientation. Ses outils les plus importants ne sont pas la règle ou le microscope, mais la réflexion et l'argumentation. Elle cherche les raisons pour lesquelles on se positionne pour ou contre quelque chose.

L'éthique pose la question : comment devrions-nous décider et agir ? La question semble facile : il faut faire ce qui est juste ! Mais en quoi consiste ce qui est juste ? Comment pouvons-nous décider de façon juste ?

Nous avons tous une conception de ce que « juste » signifie. Quand nous prenons des décisions et agissons dans notre vie quotidienne, c'est en fonction de cette notion que nous procédons : on s'offusque de la pollution, on met de l'argent de côté pour aider autrui ou on avoue avoir oublié ses devoirs.

Normes et Valeurs

Nous nous orientons selon notre morale. Le concept de morale englobe les valeurs et les normes dirigeant quotidiennement, de manière quasi automatique, nos jugements et nos agissements.

Les valeurs sont des attitudes ou des points de vue qui, selon l'individu ou la société, sont classifiés en tant qu'utiles, enrichissants et agréables. C'est en fonction de ces attitudes que nous nous comportons. Il existe un grand nombre de valeurs. Leur importance est différente pour chaque individu. En guise d'exemples, l'honnêteté, la compassion, la protection de l'environnement, le confort et la non-violence sont des valeurs. Les valeurs nous aident à définir ce que l'on trouve bien ou mal.

Les normes correspondent à des règles concrètes. Elles représentent des consignes d'attitude à observer pour présenter un comportement « correct ». Elles règlent la cohabitation dans un petit ou dans un grand groupe, comme une famille ou un état. Les normes doivent être respectées à l'intérieur du groupe. Voici quelques exemples de normes sociales valides : on ne doit pas mentir, on ne doit pas torturer les animaux ou encore on ne doit pas polluer inutilement l'environnement.

Bien qu'il existe de nombreuses opinions différentes, l'éthique cherche à définir les valeurs et les normes s'appliquant à la communauté. Elles sont indépendantes de la politique, des traditions, des religions ainsi que des intérêts personnels.

La plupart des gens s'accordent sur certaines règles et buts définissant notre comportement. De tels principes de base sont nommés principes éthiques. Tout le monde connaît le principe de la justice ou celui d'éviter la souffrance. Dans le fond, tout le monde est d'accord sur le fait que ni les hommes ni la nature ne devraient souffrir inutilement. Cela devient plus compliqué quand ces principes sont appliqués à un cas concret. Il s'agit alors d'éthique appliquée.

Approfondissement et exemples

Tu trouveras, sur la feuille de travail des principes de base, l'histoire d'Anna, qui, sur le chemin de l'école, se retrouve confrontée à une situation difficile. Par le biais de trois exercices, tu pourras réfléchir sur les concepts de valeur et norme.

Dans le chapitre suivant, tu trouveras une introduction sur la méthode d'action de l'éthique en cas de problème compliqué. Tu découvriras la méthode en 6 étapes et les outils permettant de peser le pour et le contre.

L'éthique et le génie génétique

Comment l'éthique peut-elle être utilisée afin de définir ce qui est juste ou faux, de comparer les risques et les chances associés à la pratique du génie génétique ? L'éthique cherche de bonnes raisons pour ou contre un certain agissement. On formule des arguments que l'autre puisse comprendre. Il ne doit pas forcément être d'accord. Pour une discussion d'éthique, il est cependant nécessaire que les participants soient prêts à s'écouter mutuellement et à discuter d'opinions divergentes.

Dans le cas du génie génétique également, chacun a sa propre opinion sur ce qui est juste ou faux. Mais lorsque l'on est questionné sur les raisons et les arguments qui nous poussent à avoir une telle opinion, on se rend souvent compte qu'on est mal informé et qu'on n'y a pas profondément réfléchi. Les outils et les méthodes de l'éthique sont là pour aider dans de telles situations.

En quoi consistent concrètement les questions éthiques dans le domaine du génie génétique en recherche, en médecine et en agriculture ? Tu en apprendras plus à ce sujet lors des chapitres suivants: L'éthique et la recherche L'éthique et la médecine L'éthique et le génie génétique vert 

Ce contenu provient du site internet gene-abc.ch, une initiative du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). Ce site internet a été fermé. La gestion et la mise à jour de ses contenus a été confiée en 2016 à la Fondation SimplyScience, qui les a intégrés à sa plateforme SimplyScience.ch.

Le génie génétique et l'éthique

Les méthodes de l'éthique

Lors de situations éthiques difficiles, différentes opinions sont confrontées.

En savoir plus...

Le génie génétique et l'éthique

L'éthique et la recherche

Gènes ABC offre une vue d'ensemble sur le monde de la biologie cellulaire, du génie génétique et de la recherche.

En savoir plus...

Le génie génétique et l'éthique

L'éthique et les cellules souches

Au cours du jeu de rôle sur la recherche sur les cellules souches, les membres de la commission d'éthique discutent d'une requête relative à un projet de recherche (cartes de rôles incluses).

En savoir plus...

Le génie génétique et l'éthique

L'éthique et la recherche animale

L'homme a-t-il le droit de disposer librement de l'animal afin de satisfaire ses besoins ? Ceux et celles qui désirent s'exprimer d'un point de vue éthique sur l'expérimentation animale doivent s'entendre sur la relation entre l'homme et l'animal.

En savoir plus...

Le génie génétique et l'éthique

L'éthique et la médecine

Pourquoi n'est-il pas permis de tuer un homme afin de prélever ses organes pour guérir six autres personnes à l'article de la mort ? Dans le domaine de la médecine, des questions d'éthique particulières mais également des thèmes d'éthique de base, comme le droit à la vie et l'intégrité de la personne, sont abordés.

En savoir plus...

Le génie génétique et l'éthique

L'éthique et les tests génétiques

L'histoire de Marc, dont le père souffre de la maladie héréditaire nommée Chorée d'Huntington, est racontée sur la feuille de travail intitulée « test génétique chez les adultes ».

En savoir plus...

Le génie génétique et l'éthique

Thérapie génique et éthique

Il est expliqué dans Gènes ABC ce qu'est une thérapie génique.

En savoir plus...

Le génie génétique et l'éthique

L'éthique et le génie génétique vert

Quelles plantes as-tu mangé aujourd'hui ? Pour le petit-déjeuner, il pourrait bien s'agir d'une tranche de pain ou de cornflakes - la farine et les flocons de maïs proviennent respectivement de céréales et de champs de maïs.

En savoir plus...

Le génie génétique et l'éthique

Feuilles de travail, jeux de rôle, travaux de groupe sur l'ethique

Au cours du jeu de rôle «Recherche sur les cellules souches», les membres de la commission d'éthique discutent d'une requête relative à un projet de recherche (cartes de rôles incluses).

En savoir plus...