Hubble devient trentenaire !

De tout temps l’Homme a scruté le ciel, d’abord à l’œil nu puis avec des instruments de plus en plus puissants. Il y a trente ans, le télescope Hubble fut mis en orbite autour de la Terre. Myope à ses débuts, il a fallu envoyer des astronautes à son secours. Depuis, il livre chaque jour de magnifiques images de notre système solaire et du cosmos.

Westerlund 2, une image prise par Hubble en 2015

Au centre de cette image prise par Hubble en 2015, on voit un amas géant d’environ 3 000 étoiles très brillantes, nommé Westerlund 2. Cet amas se trouve dans la constellation de la Carène, située à 20 000 années-lumière de la Terre. (Image : NASA, licence CC)

Le télescope spatial Hubble, bien que de conception humaine, reste une merveille de notre ciel. Avec ses 13,2 mètres de long et 4,2 mètres de large, c’est un télescope impressionnant qui orbite autour de la Terre a une altitude de 590 km. Il représente une véritable clé de notre compréhension de l’univers avec 120 Go d’images transmises chaque jour vers la Terre. Il fut emmené en orbite il y a maintenant 30 ans, le 24 avril 1990, au sein de la navette spatiale de la NASA Discovery.

Astronautes réparant Hubble en 1993

Les astronautes pendant la première mission de service sur le télescope en 1993. (Image : NASA)

 

Cependant, après quelques mois de mise en service, les scientifiques se sont rendu compte d’un gros problème: Hubble voyait flou ! L'aberration venait de son miroir principal qui était faussé. Pour changer la destinée du télescope, il n’y avait pas d’autre choix que d’envoyer notre astronaute suisse Claude Nicollier en personne pour le réparer. Mais à vrai dire, ils ne l’ont pas vraiment réparé, ils ont déréglé les instruments afin d’annuler ce défaut optique !

Après 5 missions de service, Hubble est toujours opérationnel et nous permet de voir les objets qui nous entourent, de notre système solaire à 13,37 milliards d’années-lumière…

 

 

Pour célébrer les 30 ans du télescope, l’association de l’EPFL Space@yourService en collaboration avec la bibliothèque de l’EPFL, le Swiss Space Center, l’EPFL Space Center et le LASTRO organise un événement en ligne le 24 avril 2020 avec la présence de Claude Nicollier et l’astrophysicien Jean-Paul Kneib. Plus d’informations ici.


Texte: Association de l’EPFL Space@yourService (S@yS), adapté par la rédaction
Pour en savoir plus sur le télescope (en anglais): voir le site de la NASA ou celui dédié à Hubble.

Évaluation moyenne:
  •  
(0 Évaluations)

Qu'en dis-tu?

Cet article n'a pas encore reçu de commentaires.